BLOGIRAQ ET DU PROCHORIENT

Pour comprendre la guerre en Irak et éviter l'Islamophobie galopante - To understand the war in Iraq and to avoid Islamophobia - Each post is in French with an English version -

Friday, March 24, 2006

ARABIE SAOUDITE : LE KORAN PREND UN COUP DE JEUNES

Les choses changent rapidement au pays de l'Islam wahhabite contrôlé en gros par deux clans : d'un côté, les al-Saud et leurs 7000 princes et princesses, de l'autre les al-Alsheikh, descendants de ibn Abd al Wahhab (1703-1792), le Sheikh intolérant et fanatique qui imposa un Islam puritain et sectaire au berceau de la Kabbah (cf. photo) grâce à un deal politique avec les Saud qui tient toujours.

La principale raison de ce changement plus rapide que ne le souhaitent les Wahhabites est simple : la démographie. En Arabie, 60% de la population a moins de 30 ans et un Arabe sur trois a moins de 14 ans, faisant de ce pays un des plus jeunes au monde. La raison de cette démographie galopante est également simple : l'argent du pétrole. Les ressources dégagées par le premier choc pétrolier en 1973 ont incité les familles dominantes et les classes moyennes supérieures à faire des enfants. Dans les années 75-90, le taux de croissance de la population été de 5% par an, faisant passer le nombre de 6 millions en 1970 à 18 millions en 1990. (1)

Et, comme on dit aux USA, les baby boomers arrivent sur le marché. Ils sont éduqués, internétisés, mieux informés grâce à Aljazeera TV et ne prennent plus tout ce que leur disent les émules du prophète comme paroles d' ...Evangiles. Le Koran a pris un coup de jeunes. En outre, ils n'ont plus les poches pleines de royalties comme leurs parents dans la mesure où la baisse du prix du brut a dramatiquement fait chuter le revenu national par tête : en 1981, il était de $18.000, en 2005 il était tombé à $12.900. (2) Quand la bourse se dégonfle, la tête des gens s'enfle de questions.

Là-dessus est intervenu September 11 qui a agi comme une onde de choc sur les esprits des Arabes Saoudiens. Première question : comment se fait- il que 15 des 19 terroristes impliqués dans ces attentats soient d'Arabie Saoudite ? Deuxième question : comment se fait-il que le clergé wahhabite condamne les Shiites comme étant kufir, c'est à dire incroyants, au pays de naissance de l'Islam ? Autres questions : comment se fait-il que le terroriste #1 soit un Saoudien et qu'avec des excédents budgétaires de $50 milliards, le taux de chômage (non officiel) soit de 25% (3) et que la grande peur des jeunes diplômés est de rester sur le carreau ? A toutes ces questions, il va falloir des réponses rapides. Très rapides. Le roi Abdullah a commencé un timide programme de réformes (qui semble révolutionnaire au clergé wahhabite) et le prince Mohammed Al-Faisal s'efforce du haut de ses pyramides de businessman de faire changer les habitudes.

Il parait -mais je n'en ai jamais entendues- qu'il y a même à Ryhad et ailleurs des heavy-metal jam sessions clandestines tenues dans des bunkers souterrains. Sans alcool, sans drogues et sans filles. Bref, la révolution n'est pas encore là mais on s'en approche à grands pas car, il y a 10 ans, seulement, de telles orgies auraient été passibles de la peine de mort.


(1) Le taux actuel annuel est retombé à 2.35%, avec une population totale de 26 millions.
(2) Source : CIA Facts Book 2005
(3) Officiellement de 13% mais ne prend en compte que la population mâle

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home