BLOGIRAQ ET DU PROCHORIENT

Pour comprendre la guerre en Irak et éviter l'Islamophobie galopante - To understand the war in Iraq and to avoid Islamophobia - Each post is in French with an English version -

Monday, March 27, 2006

UNITY, YOU SAID UNITY....??

Le problème de la constitution d'un gouvernement d'union tel qu'il est censé sortir des urnes de Décembre dernier est en réalité très simple. Un irakien le résume ainsi : "Comment voulez-vous que seulement trois politiciens dans ce pays tombent d'accord sur quoi que ce soit ?" A ma réponse "Je n'en sais rien", il répond : "Parceque l'un est Sunni, l'autre Kurde et le troisième Shiite. Unité nationale ? Mon cul!" Il n'y a plus que d'une part l'administration républicaine et d'autre part le Premier Ministre irakien lui même, Ibrahim Jafari, chef du parti islamiste Dawa (Shiite), pour ne pas voir cette évidence et continuer à nous raconter des salades. Jafari nous racontait en Novembre dernier que "le pays continuerait ses efforts en vue d'une réconciliation nationale après les élections de Décembre". Donc acte Jafari.

L'auteur du Blog "Bagdad burning" -une jeune femme de 27 ans qui a choisi l'anonymat- qui tient la tête dans la course à l'attribution du prix Samuel Johnson pour un ouvrage littéraire non-fiction, lui a récemment attribué l'Oscar du meilleur acteur pour sa tentative d' interprétation dans Free Iraqi Elections "d'un PM indépendant, non-sectaire d'un gouvernement irakien légitime."
---------------------------------------------------------------------

"It seems, said to me an Iraqi friend, that it is too damn difficult that three Iraqi politicians agree. THREE. And you know why? Because one is a Kurd, one is a Sunni, and one is a Shiite. Huh!! National Unity Government! my ass!!"

Sad, isn't ? You need to be a member of the Republican administration not to see this dazzling reality and to keep on selling to the public a bunch of lie
s. Last November, Shii PM Jafari (picture) said Iraq would continue its own efforts toward reconciliation after the election.

"Baghdad Burning" by the university graduate, who uses the pen name Riverbend, is longlisted for the £30,000 Samuel Johnson prize - the world's richest for non-fiction, awarded him on March 6th 2006 the Oscar for best actor for
for "his attempted portrayal of a non-sectarian, independent PM of a ‘legitimate’ Iraqi government.. "

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home